“Ici, le bout du monde est tout pré”

 
 
 

Bornay-Bas est située dans un écrin naturel et préservé :  le val Sambon, au pied de Flavigny-sur-Ozerain, en Côte-d’Or.

Les bâtiments historiques témoignent d’une première installation remontant au moins au 12e siècle.
Le Sambon parcourt la ferme et irrigue, avec un réseau de sources naturelles, les prés alentours.
Les pâturages sont bordés par la forêt de Flavigny et les bois d’Ecorsaint. Dans le vallon se déploient 114 hectares, tous consacrés à l’alimentation et au soin des moutons et de juments camarguaises qui y paissent en liberté.

Nous cultivons des céréales et produisons du foin à partir de nos prairies pour nourrir les bêtes l’hiver.

L’exploitation agricole est associée à La Grange, une ferme auberge coopérative à Flavigny.
De mars à novembre, Saskia y cuisine la viande d’agneau ainsi que les légumes des deux grands potagers de Bornay.

“Élevés à l’air libre …”

JEAN

Maraîcher-voyageur, puis conseiller pour le réseau des Jardins de Cocagne, il décide de s’installer en 2014 à Bornay-Bas pour reprendre l’exploitation familiale.

SASKIA

Après une formation de couturière, elle a été assistante costumière pour le cinéma et le théâtre à Berlin. Saskia a ensuite suivi une solide formation de cuisine gastronomique avant de poursuivre un rêve d’enfant : devenir fermière.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

“Élevés à l’herbe, libres …”

NOS AGNEAUX

Nous élevons des moutons dans le respect des obligations de l’agriculture biologique. Celle-ci exige le bien être de l’animal, une alimentation et des soins naturels. Notre troupeau comprend 450 brebis charollaises, une race régionale et rustique. De mars à avril, pendant l’agnelage, les brebis sont rentrées dans les bergeries.
Elles sont tondues, et nourries au foin et aux céréales. Chacune d’elle donne naissance à un ou deux agneaux.
Ils sont nourris uniquement par leur mère, jusqu’à la mise à l’herbe.

Les agneaux grandissent en liberté dans les prés. Leur nourriture, composée exclusivement de lait et d’herbe, garantit une viande savoureuse et saine.
Nous produisons de la viande d’agneau et de mouton. Les bêtes sont acheminées à l’abattoir de Chatillon-sur-Seine, certifié AB. La découpe est réalisée à la ferme, dans notre atelier, et la viande mise en caissette juste avant le retrait ou la livraison avec un véhicule frigorifique.

La découpe de Bornay Bas

Une caissette d’agneau

Une caissette d’agneau (animal de moins d’un an) contient un demi agneau, soit entre 8 et 10 kg de viande parée, à 13,50 €/kg
À l’intérieur de votre carton alimentaire (40 x 30 x 16) : 1 gigot, 1 épaule, 1 palette, 20 côtelettes (7 couvertes, 6 découvertes, 7 filets), du ragoût, le collier et les abats, à ensacher avant de congeler.

Une caissette de mouton

Une caissette de mouton (animal de plus d’un an) contient un demi mouton, soit entre 10 et 15 kg de viande parée par caissette à 9,50 €/kg.
Découpe identique à l’agneau.

1 GIGOT
SELLE
1 ÉPAULE
1 PALETTE
RAGOÛT
COLLIER
20 CÔTELETTES
ROGNONS
ROGNONS BLANCS
CŒUR
FOIE
Important

Toute notre viande est vendue exclusivement sur réservation : remplissez le formulaire ci-dessous, nous vous informerons par e-mail de la prochaine date d’abattage, afin de confirmer votre commande.

Venez ensuite la chercher directement à la ferme de Bornay-Bas ou aux points relais des livraisons (adresses communiquées par e-mail), régulièrement assurées à Dijon (+0,50 €/kg) et à Paris (+1,50 €/kg) TTC.

Remplissez le formulaire
pour recevoir nos propositions de dates

LocalDijonParis AgneauMouton

Les recettes de Saskia

La prochaine opération de vente directe d’agneaux aura lieu le vendredi 16 ainsi que le samedi 17 décembre, en retrait à la ferme et livraison dijonnaise sur le parking de la gare le samedi à 14h comme à l’accoutumée…
Agneau:
Tarif 14,5 €/kg net, paré.
Sous vide : 16/kg net, paré.

Dijon +0,5 euros/kg

Pensez à bien réserver votre commande avant le 12/12 par email à bornaybas@gmail.com !

COORDONNÉES

Ferme de Bornay-Bas
Jean Desjobert et Saskia Gierke
21150 Hauteroche
tel. : 03 80 89 59 94
bornaybas@gmail.com

ON EN PARLE

L’Agneau bio dans son pré carré, art. de Jacky Durand, Libération 22 mai 2015